[Les courtes de l’équipe #6] Dies Irae : la success story

Article totalement subjectif

En bon passionné de Kaamelott que je suis-je ne pouvais pas passer à côté de l’occasion d’en parler !

Et pour cause, la belle histoire de cette série diffusée sur M6 et créée écrite et réalisée par Alexandre Astier notre Dieu à tous a débuté avec un court métrage.

La success story

 

En effet, nous sommes en 2003 et Astier décide d’écrire, réaliser et produire un premier court métrage dans l’univers de la table ronde. En collaboration avec la société Acting Studios le lyonnais réunit une équipe de choc pour tourner son œuvre. En résulte un premier court métrage de 14 minutes : Dies Irae. (il aurait même pu être présenté à Concours de Courts !)

Suite à cela, une démarche classique Astier décide de proposer son court à différents festivals et concours et remporte un réel succès :

  • 2003 : Prix du public au festival Off-Courtsde Trouville.
  • 2003: Prix spécial du jury au Festival du court métrage d’humour de Meudon.
  • 2003: Mention du jury au festival du film d’action et d’aventures de Valenciennes.
  • 2004: Prix du public du court métrage francophone au festival Comédia / Juste pour rire de Montréal.

C’est le timing parfait : Caméra Café la série courte diffusée sur M6 jusqu’alors va se terminer et un de ses acteurs principaux Yvan Le Bolloc’h est en quête d’un digne successeur pour remplacer le créneau. Ne trouvant pas de candidat sérieux faute d’originalité il se tourne vers les concours de courts métrages et c’est lors du festival de Meudon qu’il déniche la perle rare. Astier avait réalisé 6 premiers épisodes de 5 minutes car il avait déjà en tête l’idée d’une série. De fil en aiguille la chaîne M6 s’est intéressée au projet et a demandé la production d’une série toute entière, dans un premier sous le format qu’on connait lors des premières saisons de la série (de petits épisodes de 3-4 minutes).

 

Le court

 

Dies Irae nous plonge d’emblée dans l’univers de la table ronde, nous présente les personnages principaux de la série et nous montre leurs premières péripéties.

Pour finir, voici le synopsis officiel du court :

« Une réunion de la Table Ronde comme tant d’autres. Thèmes du jour : intégrité linguistique des seigneurs bretons, organisation des paperasses et ordres du jour, prototypes de Graal et équeutage de haricots. »

 

Si vous ne connaissez pas cette série, jetez-vous dessus on tient là du génie pur !

Et n’hésitez donc pas à proposer vos courts métrages, les concours sont souvent des tremplins !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *