19 avril 2018

Le jury et les lauréats

Les lauréats

Meilleur film :

Rémi Allier – Les petites mains

Meilleur film d’animation :

Julien Becquer, Elena Dupressoir, Jules Durand, Viviane Guimaraes et Ines Scheiber – Mémo

Prix « Court de coeur du public » :

Pablo Munoz Gomez – Kapitalistis

Prix spécial du jury :

Bruno Piereetti – Kachach, au-dessus de Zaatari


Le jury

Claire Nebout – Présidente du jury

Actrice et ancienne danseuse, Claire Nebout est née le 20 mai à Bourg-La-Reine. Elle s’est d’abord consacrée à la danse en intégrant le Centre International de la danse pour lequel elle a créé des chorégraphies. Après trois années au sein de cette institution, elle décide de se lancer dans le cinéma. Son premier rôle dans le court-métrage Epreuve en double de Renaud Bertrand lui a permis d’être repéré par André Téchiné. Ce dernier lui a offert un rôle dans Le Lieu du crime aux côtés de Catherine Deneuve. Le film a fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes de 1986. Suite à cette première apparition, Claire Nebout se retrouve sous les feux des projecteurs et obtient plusieurs rôles de femme fatale dans des films comme Association de malfaiteurs de Claude Zidi ou encore en Cheva lier d’Eon dans le Beau marchais Insolent de Molinaro. Elle joue également puis dans Vénus Beauté Institut de Tonie Marshall. Claire Nebout est une actrice aussi bien présente sur le grand, le petit écran et les planches.


Théo Fernandez

Le jeune acteur français, né en 1998, a débuté sa carrière cinématographique à l’âge de 11 ans, en 2009. Il fait ses premiers pas au cinéma aux côtés de l’actrice Christa Theret dans le film Le Village des ombres en tant que Bastien Renard. En 2011, il obtient le rôle du fils, Donald, au parcours scolaire parfait, dans le film à succès Les Tuches réalisé par Olivier Baroux. Avec ce rôle Théo Fernandez côtoie Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty et se fait connaître du grand public. La même année, il tournera dans le film La Guerre des boutons, quatrième adaptation du roman de Louis Pergaud de Yann Samuell dans le rôle de Papier mâché. Théo Fernandez jongle entre le cinéma et la télévision où il tient des rôles dans des séries comme Changement de cap, Vice Versa ou encore Ma Vie au grand air. L’acteur obtient un rôle dans un second film d’horreur, Aux yeux des vivants , puis dans le drame Trois souvenirs de ma jeunesse. Plus récemment, il revêt le rôle de Donald, qui lui a valu la reconnaissance du public, dans Les Tuches 2 – Le rêve américain en 2015 puis en 2018 dans Les Tuche 3. Théo Fernandez est actuellement à l’affiche du film Gaston Lagaffe, l’adaptation de la bande dessinée, sorti en salle ce mois d’avril 2018, ou il détient le premier rôle.


Stéphane Hénon

Acteur et réalisateur français, né en juillet 1966, il joue des rôles au cinéma et à la télévision. Plus connu pour son rôle de longue date du policier Jean Paul Boher, dans le feuilleton télévisé populaire Plus belle la vie, qui a connu un réel succès dès 2007. Avant d’obtenir ce rôle phare, l’acteur est intervenu dans des séries comme Une famille formidable ou encore Julie Lescaut. Stéphane Hénon s’est également lancé dans le cinéma. En 1992, il apparaît dans L’Inconnu dans la maison réalisé par Georges Luther. L’année qui suit, il retourne à la télévision et se retrouve brièvement dans un épisode de la sitcom Hélène et les garçons. Afin de parfaire son jeu d’acteur, il décide de passer par le théâtre, il joue dans la pièce Bel-Ami, adaptée du roman de Guy de Maupassant et mise en scène par Didier Long. En 2013, il a réalisé son premier court métrage Némésis récompensé au Festival d’Albi.


Hélène de Saint-Père

Actrice et réalisatrice française, elle fait l’école des Amandiers et débute sa carrière au côté de Jacqueline Maillant et Michèl Piccoli avec Le retour au désert mis en scène par Patrice Chéreau en 1988. Alternant entre le théâtre, le cinéma et la télévision ce qui lui permet d’explorer différents univers, c’est cette dernière qui lui offre des premiers rôles tel Le cauchemar d’une mère d’Eric Woreth pour lequel elle obtient le prix d’interprétation au festival de Monte-Carlo‘ en 1996. On la verra par la suite dans des longs métrages comme Peau d’ange de Vincent Pérez, Il est plus facile pour un chameau… de Valéria Bruni Tedeschi, Peindre ou faire l’amour De Arnaud et Jean Marie Larrieu sélectionné en compétition officielle au festival de cannes de 2005, ou encore La fille de Monaco d’Anne Fontaine. Dernièrement on voit l’actrice essentiellement dans des séries populaires tel Caïn, Alex Hugo ou des unitaires comme Bébés volés D’Alain Berliner, avec Sandrine Bonnaire.


Michèle Brousse

Actrice et chanteuse, elle joue à la fois au cinéma, sur scène au théâtre ou encore dans des films à la télévision. C’est à Paris qu’elle débute sa carrière au café-théâtre dans des pièces comme en 1983 dans Vive les femmes ! de Jean-Marc Reiser. Elle obtient également des rôles dans des courts-métrages dont Lettre de la Sierra Morena de Jacques Rozier ou encore dans Adieu Molitor de Christophe Regin en 2010. Toujours au cinéma l’actrice apparaît dans Jalouse de David et Stéphane Foenkinos aux côtés de Julie Gayet ainsi que dans Le code a changé de Danièle Thompson aux côtés de Karine Viard, Dany Boon ou encore Marina Foïs. A la télévision Michèle Brousse fait des apparitions dans des séries à succès comme Femmes de loi. L’actrice s’est également initiée à la chanson, elle a sorti son premier album La Madone des paumés.


Jérôme Soubeyrand

Jérôme Soubeyrand est un comédien, scénariste et réalisateur français né en 1961. Originaire d’Ardèche, il est d’abord professeur de guitare, puis s’essaie à la mise en scène de théâtre en Rhône Alpes. Il quitte la province pour rejoindre la capitale, et joue dans des films ou téléfilms comme Un et un font six ou Les Cordier, juge et flic. Il fait également des apparitions au cinéma dont notamment dans La Parenthèse enchantée de Michel Spinosa . Jérôme Soubeyrand réalise également des courts-métrages comme Lapsus en 1999 ou Qui cherche trouve en 2001 ainsi qu’une série de programmes courts pour Canal+. Après avoir été formé à l’écriture de scénario en 1996 avec Yves Lavandier à La Fémis, École nationale supérieure des métiers de l’image et du son, il écrit ou coécrit pour la télévision, puis pour le cinéma. Les scénarios qu’il écrit ou coécrit sont pour les films : Tout pour plaire dans lequel jouent Mathilde Seigner, Anne Parillaud et Judith Godrèche ; Quelque chose à te dire de Cécile Telerman avec en tant qu’acteurs Mathilde Seigner, Charlotte Rampling, Patrick Chesnay, Olivier Marchal, Pascal Elbé ; Pièce Montée avec Danièle Darrieux, Jean-Pierre Marielle, Jérémie Renier, Clémence Poésy, Julie Gayet et Christophe Alévêque, de Denys Granier Deferre. C’est en 2014 qu’il réalise son premier long-métrage Ceci est mon corps.


Stéphane Jobert

Acteur français né en 1955. Il apparaît dans des séries télévisées ainsi qu’au cinéma. En premier lieu, il s’intéresse au théâtre, en 1976 il joue dans Loire de Obey. En 1984, il monte sur les planches pour la pièce Revoir la mer de Thibaudat. Dix ans après en 1994, il continue sa lancée et joue un rôle dans La Cerisaie de Tchékov. La carrière de Stéphane Jobert se poursuit au cinéma, il joue dans plusieurs films. Le premier étant Les Amants de poche, en 1977. Edouard Milario lui confie un rôle dans Le Souper en 1992. A la télévision, l’acteur français s’empare de rôles dans des séries comme Julie Lescaut, Profilage, Navarro et Commissaire Cordier. Il tiendra un rôle au cinéma dans le film Le Daim de Quentin Dupieux, dont la sortie est prévue courant 2018, aux côtés de Jean Dujardin et Adèle Haenel.


Jean-François Garreaud

(Malheureusement, pour des raisons personnelles, Jean-François Garreaud a du déprogrammer sa venue)

Acteur français né en 1946, le métier de comédien est une réelle passion pour lui. Il commence sa carrière en 1997 et enchaînera les rôles. Il joue d’abord dans Violette Nozière de Claude Chabrol où il interprète le rôle du séducteur Jean Dabin. En 1982, il apparaît dans Le Battant réalisé par Alain Delon et Romain Davis. En 1992, il réitère sa collaboration avec Claude Chabrol pour deux films dont Betty et Le Fusil de bois aux côtés de Samuel Le Bihan (acteur français apparaissant dans le film Mesrine : l’Instinct de mort de Jean-François Richet). De 1999 à 2006, l’acteur incarne le commandant Michel Lemarchand dans la série La Crim’, aux côtés de Didier Cauchy. Il a également joué dans la série à succès Sous le soleil dans le rôle de Claude Lacroix. La série de France Télévisions Plus belle la vie occupe également une place importante dans sa carrière. En effet, Jean-François Garreaud a interprété le personnage de Léonard Vassago durant une partie de l’année 2007. Du 23 mars au 30 avril 2010, il était sur les planches du théâtre Le temple à l’affiche de la pièce d’Alain Reynaud-Fourton, L’intrus ou l’histoire de deux mecs en compagnie de Frank Leboeuf.